EPIC Physiothérapie environnementale dans la clinique

 

En quoi la physiothérapie est-elle bénéfique pour vous et l’environnement ?

 

Sur cette page, vous trouverez des références pertinentes, des informations contextuelles et des détails supplémentaires développant les différents points présentés sur l’affiche EPIC : « Pourquoi la physiothérapie est bonne pour vous et l’environnement ». Sous chaque point, vous trouverez :

(1) Des explications sur pourquoi la physiothérapie est bénéfique pour votre propre santé et pour la santé de notre écosystème planétaire.

(2) Des références et des indications vers des sources réputées. Nous considérons ici les auteurs qui s’appuient sur des connaissances scientifiques reconnues et qui peuvent prouver qu’ils agissent de manière indépendante (par exemple, indépendamment des entreprises ou de leurs groupes d’intérêt) comme étant des sources fiables. Les fournisseurs commerciaux ne sont pas exclus, tant qu’ils travaillent de manière indépendante. En principe, malgré le grand soin apporté à nos recherches, nous ne pouvons assumer aucune responsabilité quant à l’exactitude des informations fournies par des tiers. En cas de doute, nous espérons que vous ferez vos propres recherches et nous informerez de la manière dont nous pourrions améliorer ce que nous présentons ici.

L’affiche EPIC “Pourquoi la physiothérapie est bonne pour vous et l’environnement” et les informations supplémentaires fournies sur cette page ont été développées grâce à la collaboration entre Physiotherapists for Planetary Health, représentée par Health for Future en Allemagne, et l’Environmental Physiotherapy Association.

Les exemples et explications que nous avons rassemblés ici sont destinés à vous aider à comprendre comment la physiothérapie peut améliorer votre santé individuelle et simultanément contribuer à résoudre les crises sociales, écologiques et sanitaires interconnectées d’aujourd’hui. La nécessité de résoudre ces crises rapidement et de manière cohérente nécessite des actions de toutes les personnes, institutions et organisations, comme le prévoient les Objectifs de Développement Durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies. Comprendre comment la physiothérapie et d’autres services de santé peuvent nous aider à le faire est essentiel pour prendre de bonnes décisions pour la santé et notre écosystème planétaire. Pour nous aider à développer et à améliorer davantage nos affiches EPIC et les informations contextuelles associées, veuillez consulter les informations en bas de cette page.

1. La kinésithérapie permet d'économiser de l'énergie et des ressources

Les soins de santé d’aujourd’hui reposent sur une multitude de processus, de matériaux et d’interventions qui doivent être réévalués du point de vue de leur durabilité environnementale (Pierce & Jameton, 2004). Il s’agit notamment de divers processus de production, de l’entretien des bâtiments, de la gestion des déchets et de bien d’autres choses encore (Jameton, 2009). Afin de minimiser les impacts environnementaux négatifs résultant du système de santé, il est urgent de reconnaître et de mettre en oeuvre à grande échelle de bonnes alternatives (PNUE, 2018).

En mettant l’accent sur les modalités de traitement naturel, la kinésithérapie est un service de santé très pertinent sur la voie de systèmes de santé plus écologiques (Maric & Nicholls, 2019). En poursuivant la recherche et en s’impliquant dans l’équipe de santé multidisciplinaire, il serait logique que la kinésithérapie joue un rôle majeur dans le développement de bonnes pratiques de soins de santé face aux perturbations écologiques (Kind, Buth, & Peters, 2015). L’Alliance allemande pour le changement climatique et la santé et l’Association de physiothérapie environnementale offrent déjà quelques exemples de bonnes pratiques à cet égard (Maric et al., 2021).

 

Sources et informations

Pierce, J., & Jameton, A. (2004). The Ethics of Environmentally Responsible Health Care. New York, NY: Oxford University Press.

Jameton, A. (2009). Medicine’s Role in Mitigating the Effects of Climate Change. AMA Journal of Ethics11(6), 465–469. https://doi.org/10.1001/virtualmentor.2009.11.6.msoc1-0906

United Nations Environment Program, UNEP (2018). The Emissions Gap Report 2018. United Nations Environment Programme, Nairobi. Retrieved from https://www.unenvironment.org/resources/emissions-gap-report-2018.

Maric, F., & Nicholls, D. (2019). A call for a new environmental physiotherapy – An editorial. Physiotherapy Theory and Practice35(10), 905–907. https://doi.org/10.1080/09593985.2019.1632006

Kind, C., Buth, M., & Peters, M. (2015). Gute Praxis der Anpassung an den Klimawandel in Deutschland. adelphi. Berlin (Climate Change). Retrieved from https://www.umweltbundesamt.de/sites/default/files/medien/378/publikationen/climate_change_22_2015_gute_praxis_der_anpassung_an_den_klimawandel.pdf

Maric, F., Chance-Larsen, K., Chevan, J., Jameson, S., Nicholls, D., Opsommer, E., Perveen, W., Richter, R., Stanhope, J., Stone, O., Strimpakos, N., Vieira, A., Williams, M., Zuber, S., & Söderlund, A.. (2021). A progress report on planetary health, environmental and sustainability education in physiotherapy – Editorial. European Journal of Physiotherapy23(4), 201–202. https://doi.org/10.1080/21679169.2021.1932981

2. La kinésithérapie utilise des remèdes naturels comme le mouvement, le toucher et la communication

Le mouvement, la communication et le toucher sont utilisés pour la majorité des problèmes de santé relevant de la kinésithérapie. En outre, d’autres remèdes naturels comme l’électricité, la lumière, la chaleur et l’eau peuvent être utilisés pour soutenir le traitement (en soins complémentaires). Toutes ces modalités ne nécessitent pas énormément de ressources, existent depuis longtemps dans l’histoire des soins médicaux du fait de leur abondance et de leur proximité avec la nature, et peuvent ainsi contribuer à la fois à la santé humaine et à la santé environnementale (Bjorbækmo & Mengshoel, 2016; Salvo et al., 2021; Sanders et al., 2013; Stewart & Loftus, 2018).

 

Sources et informations

Bjorbækmo, W. S., & Mengshoel, A. M. (2016). “A touch of physiotherapy” — the significance and meaning of touch in the practice of physiotherapy. Physiotherapy Theory and Practice, 32(1), 10-19. https://doi.org/10.3109/09593985.2015.1071449 

Salvo, D., Garcia, L., Reis, R. S., Stankov, I., Goel, R., Schipperijn, J., Hallal, P. C., Ding, D., & Pratt, M. (2021). Physical Activity Promotion and the United Nations Sustainable Development Goals: Building Synergies to Maximize Impact. Journal of Physical Activity and Health, 1–18. https://doi.org/10.1123/jpah.2021-0413

Sanders, T., Foster, N. E., Bishop, A., & Ong, B. N. (2013). Biopsychosocial care and the physiotherapy encounter: physiotherapists’ accounts of back pain consultations. BMC Musculoskeletal Disorders14(1), 65. https://doi.org/10.1186/1471-2474-14-65

Stewart, M. & Loftus, S. (2018). Sticks and Stones: The Impact of Language in Musculoskeletal Rehabilitation. The Journal of orthopaedic and sports physical therapy, 48(7), 519–522. https://doi.org/10.2519/jospt.2018.0610

3. La physiothérapie peut réduire le besoin de prise de médicaments et a peu d’effets secondaires pour le corps et l’environnement

Pour des douleurs musculosquelettiques modérées, les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène et le diclofénac sont toujours les interventions les plus couramment utilisées en médecine. La physiothérapie, quant à elle, peut permettre un soulagement de la douleur pour les patients à travers des méthodes naturelles telles que le mouvement, la communication et le toucher. La physiothérapie est mieux tolérée par les patients que les AINS et il a été montré qu’elle est au moins aussi efficace dans le traitement des douleurs musculosquelettiques modérées (Babatunde et al., 2017). Il est connu que prendre des AINS cause des effets secondaires sur le corps humain, les écosystèmes et sur la biodiversité de la même façon qu’ils représentent plus de 15% de tous les médicaments retrouvés dans l’océan (Tyumina et al., 2020). La physiothérapie pourrait s’avérer être un outil efficace pour réduire ces effets néfastes des AINS en réduisant l’usage global de la médication (Banerjee & Maric, 2021). 

 

Sources et informations

Babatunde, O. O., Jordan, J. L., Van Der Windt, D. A., Hill, J. C., Foster, N. E., & Protheroe, J. (2017). Effective treatment options for musculoskeletal pain in primary care: A systematic overview of current evidence. PLOS ONE12(6), e0178621. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0178621

Banerjee, S., & Maric, F. (2021). Mitigating the environmental impact of NSAIDs – physiotherapy as a contribution to One Health and the SDGs. European Journal of Physiotherapy, 1–5. https://doi.org/10.1080/21679169.2021.1976272

Tyumina, E. A., Bazhutin, G. A., Cartagena Gómez, A. D. P., & Ivshina, I. B. (2020). Nonsteroidal Anti-inflammatory Drugs as Emerging Contaminants. Microbiology89(2), 148–163. https://doi.org/10.1134/s0026261720020125

4. En améliorant la mobilité et la condition physique, la kinésithérapie permet une participation active à la vie sociale et à l'environnement naturel

Un des buts de la kinésithérapie est d’assurer la participation des personnes à leur environnement social et naturel. Cette participation est soutenue par une mobilité et un fonctionnement physique accrus dans le cadre d’un traitement en kinésithérapie (Holm et al., 2015). En conséquence, les patients peuvent ainsi retrouver leur environnement naturel à nouveau, par exemple lors d’une balade en forêt, et participer à la vie sociale dans le cadre d’activités avec les amis et la famille. (Twohig-Benett & Jones, 2018 ; Toner et al., 2021).

 

Sources et informations

Holm, I., Tveter, A. T., Moseng, T., & Dagfinrud, H. (2015). Does outpatient physical therapy with the aim of improving health-related physical fitness influence the level of physical activity in patients with long-term musculoskeletal conditions? Physiotherapy, 101(3), 273–278. https://doi.org/10.1016/j.physio.2014.11.005

Toner, A., Lewis, J. S., Stanhope, J., & Maric, F. (2021). Prescribing active transport as a planetary health intervention – benefits, challenges and recommendations. Physical Therapy Reviews, 26(3), 159–167. https://doi.org/10.1080/10833196.2021.1876598

Twohig-Bennett, C., & Jones, A.. (2018). The health benefits of the great outdoors: A systematic review and meta-analysis of greenspace exposure and health outcomes. Environmental Research166, 628–637. https://doi.org/10.1016/j.envres.2018.06.030

5. La physiothérapie facilite l'utilisation de moyens de transport actifs à faibles émissions de CO2 comme la marche et le vélo

En rétablissant et en maintenant la mobilité à travers la physiothérapie, il devient de plus en plus facile d’utiliser des moyens de transport à faibles émissions au quotidien (Toner et al, 2021). Cela permet de réduire les émissions de CO2 et donc moins de polluants associés sont libérés dans l’atmosphère. L’effet de serre est donc neutralisé et l’augmentation de la température mondiale est réduite (Mizdrak et al., 2020). Parallèlement, les activités physiques comme la marche et le vélo améliorent la santé cardiovasculaire et aident à prévenir l’ostéoporose ainsi que de nombreux autres problèmes de santé (Toner et al., 2021, Rojas-Rueda et al., 2016).

 

Sources et informations

Mizdrak, A., Cobiac, L. J., Cleghorn, C. L., Woodward, A., & Blakely, T. (2020). Fuelling walking and cycling: human powered locomotion is associated with non-negligible greenhouse gas emissions. Scientific Reports10(1). https://doi.org/10.1038/s41598-020-66170-y

Rojas-Rueda, D., De Nazelle, A., Andersen, Z. J., Braun-Fahrländer, C., Bruha, J., Bruhova-Foltynova, H., Desqueyroux, H., Praznoczy, C., Ragettli, M. S., Tainio, M., & Nieuwenhuijsen, M. J. (2016). Health Impacts of Active Transportation in Europe. PLOS ONE11(3), e0149990. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0149990

Toner, A., Lewis, J. S., Stanhope, J., & Maric, F. (2021). Prescribing active transport as a planetary health intervention – benefits, challenges and recommendations. Physical Therapy Reviews, 26(3), 159–167. https://doi.org/10.1080/10833196.2021.1876598

6. En prévenant les maladies physiques, la kinésithérapie réduit le besoin de soins de santé à forte intensité de ressources

Dans le football, il a été clairement démontré que les programmes de prévention ciblés élaborés en coopération avec des kinésithérapeutes peuvent réduire les taux de blessures de 30 à 70 % (Sadigursky et al., 2017). Des résultats similaires ont été confirmés dans d’autres sports, ainsi qu’en dehors du sport, où des programmes ciblés permettent de réduire le risque de maladies cardiovasculaires, d’accidents vasculaires cérébraux et de nombreux autres problèmes de santé. Les taux de mortalité peuvent ainsi être réduits de plus de 30 %, sans compter les gains en termes d’années de vie et de qualité de vie (Löllgen, 2008). Les personnes souffrant de moins de problèmes de santé ont également moins besoin d’examens et d’interventions complexes et nécessitent des ressources importantes, qui peuvent nuire davantage à l’environnement et s’accompagner d’un risque d’effets secondaires pour la santé humaine (Witt & Brüning, 2017).

 

Sources et informations

Löllgen, H. (2008). Neue Befunde zur Prävention. Deutsche Zeitschrift fur Sportmedizin59(10), 243.

Sadigursky, D., Braid, J. A., De Lira, D. N. L., Machado, B. A. B., Carneiro, R. J. F., & Colavolpe, P. O. (2017). The FIFA 11+ injury prevention program for soccer players: a systematic review. BMC Sports Science, Medicine and Rehabilitation9(1). https://doi.org/10.1186/s13102-017-0083-z

Witt, D. & Brüning, C. (2017). CT, MRT & CO: Wieviel Strom verbrauchen Großgeräte? kma – Klinik Management aktuell, 22(10), 75. https://doi.org/10.1055/s-0036-1594872

Avons-nous oublié quelque chose ?

Parlez-nous d’autres raisons pour lesquelles la physiothérapie est bonne pour notre santé et l’environnement !

 

Parce que la physiothérapie environnementale est un domaine de recherche, d’éducation et de pratique très récent, il reste beaucoup à tester, à expérimenter et à développer. Pour cette raison, nous espérons que vous soutiendrez l’amélioration continue de nos affiches EPIC et des ressources associées pour la pratique clinique. Plusieurs types de soutien sont nécessaires dès maintenant :

1. Nous avons besoin de traductions et d’adaptations contextuelles des affiches existantes et des documents de soutien dans autant de langues que possible. Si vous pouvez offrir votre temps et vos efforts à cette fin, veuillez nous contacter via le formulaire de contact ci-dessous.

2. Nous apprécierions vos commentaires sur les affiches existantes pour nous aider à ajouter de nouvelles suggestions, à améliorer celles qui existent déjà et à renforcer davantage la base de preuves pour soutenir ce que nous proposons. Faites-nous savoir quelles suggestions sont pertinentes, lesquelles sont difficiles à mettre en pratique, comment nous pouvons mieux ajuster les affiches et autres recommandations à votre contexte spécifique et tout ce qui vous viendrait à l’esprit en utilisant le formulaire de contact ci-dessous.

3. Nous recherchons une équipe de bénévoles désireux de créer une autre affiche EPIC. Si cela vous intéresse, veuillez nous contacter via le formulaire de contact ci-dessous.

Merci pour votre soutien ! 🌍 🌏 🌎 🚑 #EnviroPT

 

Les posters « En quoi la physiothérapie est-elle bénéfique pour vous et l’environnement ? » ont été traduits en Français par les étudiants en 1ère année de l’IFMK EF de Meaux (promotions 2022-2026 et 2023-2027). Merci à eux/elles !

Keen to support the further development of our EPIC Posters? We would love to hear from you here!

5 + 6 =